En Français

Editorial: Quand l’incontournable Afrique s’éveillera…

Wild African elephant in the savannah. Serengeti National Park. Wildlife of Tanzania. African landscape.

Dans nos cerveaux d’européens privilégiés, l’Afrique reste un continent peuplé de miséreux, balayé par des conflits, des guerres, par la famine, les pandémies et la désertification et exploité par des organisateurs de Rallye et nos grandes multinationales.

La réalité est surtout que l’Afrique représente un des poumons de notre planète et reste le continent le plus riche du globe en terme de richesses naturelles. Or, diamants, gaz, pétrole, coton, cacao… l’Afrique est le premier fournisseur pour l’Europe et l’Asie.

Oui, l’Afrique est riche… mais les africains sont pauvres et nous, hélas, nous ne les considérons souvent que comme des migrants, avec toutes les idées préconçues que cela comporte.

Mais aujourd’hui, ce n’est pas de cette Afrique dont nous voulons parler, nous ne cherchons pas à polémiquer, mais plutôt à vous faire découvrir et apprécier les ressources de ce continent au delà de ses richesses naturelles.

Vous faire vibrer au rythme de sa musique. Vous faire rêver face à ses paysages spectaculaires… vous émouvoir avec son histoire.

L’Afrique est riche mes amis! L’Afrique est intense!

Il suffit de faire un petit séjour sur la Terre de nos ancêtres, de goûter aux nuits africaines, de sentir le parfum de la savane ou des forêts tropicales, d’entendre les chants des travailleurs ou des femmes lavant leur linge ou encore de voir les jeunes enfants, au visage ravi, jouer au football avec une boite de conserve, pour comprendre que le bonheur n’est pas là où nous le croyons…

Evidemment nous avons absolument besoin d’un minimum pour vivre, mais apprécier ce que nous avons et en être reconnaissants, est la leçon que nous donne l’Afrique, à nous, «grands» européens donneurs de leçons.

Le programme de la semaine vous promet des nuits africaines aux rythmes brûlants, des saveurs épicées et des envies d’ailleurs grâce aux rubriques tourisme et rencontres.

Bonne semaine africaine en compagnie d’Emotionletter

Christine Lauret

2 Comments

  • murat Rolande

    Bel hommage à ce continent, “estimé”au sens économique, et “sous-estimé” au sens humain !
    La bas se mèle pour une éternité dont on ne sait prédire la fin : douceur et violence, abondance et pénurie, partage et égoisme, subordinnation et défiance, le tout avec une intensité qui rend pays et surtout peuple fascinant !!!!

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Possiamo aiutarti? Invia una mail a: emotionletter09134@gmail.com