Rubrica

Hissons les voiles…

Et découvrons les dessous de la voile…

Le fil rouge cette semaine est la mer, ou mieux encore, la voile.

Depuis l’antiquité une poignée d’hommes a toujours été attiré par la ligne inaccessible de l’horizon.

Que faire quand on a la mer dans la peau, l’envie de grands espaces et la bougeotte? Peut-être vivre entouré d’eau et dédier sa vie à une grande histoire d’amour: son bateau…C ‘est Andréa Mura et il «Vento di Sardegna» qui vous emporteront au gré des flots cette semaine.

Mais la voile n’est pas de tout repos, avec son ironie coutumière, Christine Lauret vous fera vivre sa première leçon de voile.

Restons dans la légèreté avec «un cœur en vacance» qui entremêle frivolité et réalité dans un langage incisif…ici, pas de langue de bois!

Enfin, l’angle des lecteurs nous offre un «monstre»… Passionnée par les requins, Léa, une de nos jeunes lectrices, partage avec nous les curiosités de cet animal qui a souvent mauvaise presse… n’oublions pas: nous ne sommes que les hôtes de l’Océan et la mer punit les bravaches!

La numérologie d’Anja Riemann lève le voile sur le numéro 6 … le numéro de l’amoureux et des grands stratèges.

Pour l’instant, laissez-vous séduire par la fraicheur du tableau qu’Anja vous a réservé, et à l’abordage!

Disegno Anja Riemann

Nous ne pouvons pas diriger le vent, mais nous pouvons ajuster les voiles

Dolly Parton

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Possiamo aiutarti? Invia una mail a:

emotionletter09134@gmail.com