En Français

Les Açores, un bijou au milieu de l’océan

Qui dans sa vie n’a pas entendu parler au moins une fois des Açores? L’intérêt qu’on leur porte alors est fugace, juste le temps d’un bulletin météorologique, souhaitant très fort que son fameux « anticyclone » nous apporte que du très bon !

Mais cet archipel au nom râpeux est bien plus qu’un anticyclone!

C’est le dernier bout de terre, morcelé en îles, avant le continent Américain! Cela lui vaut l’immense privilège d’être libéré d’une proximité continentale qui chamboulerait à coup sûr sa quiétude… Quiétude toute relative, car les neuf îles composant cet archipel subissent à longueur de temps les assauts d’une nature pour le moins sévère!

Que ce soit la terre qui tressaute, les volcans qui éructent avec force, rampant sous la terre et signalant en permanence leur présence par des panaches de fumerolles inquiétants ou les vagues d’une houle libre qui lorsqu’elle rencontre les côtes se lâche et déferle avec une rare violence!

De concert, toutes les humeurs de ce monde vivant modèlent, sculptent la terre et la roche et finissent par nous offrir des paysages d’une beauté incomparable. Ici se mélangent à souhait, tous les verts et les bleus des nuanciers. Et que dire des taches multicolores qui parent bois, prairies, sentes, cotes et parc? Maitrisées à la perfection par les Açoriens, la profusion de fleurs variées concourent à la beauté des îles.

Moi? J’y vais pour randonner, car ce pays offre aux amateurs de marche des sentiers parfaitement entretenus, balisés et pour tous les niveaux!

Les Açoriens sont à n’en pas douter de grands amoureux de la nature! Ils misent sur le tourisme vert, le vrai et c’est une réussite! Rien qu’à voir l’utilisation de la géothermie fait envie et force l’admiration!

Peuple habitué à « recevoir de manière impromptue » tous les naufragés que l’océan rejette, il a développé un sens de l’hospitalité authentique, discret et dénué de toute exubérance qui caractérise les peuples des îles tropicales, où se joue l’obligation « de vacances gaies ». Ici on fait dans la nuance, le vrai…

Je vous emmène pour ce premier volet à Sao-Miguel, vous verrez que malgré tous les soubresauts de mère Nature, l’île a gardé un caractère paisible. Il y règne une atmosphère des plus zen, complètement ressourçante. Pas d’embouteillage dans les petites villes, une campagne avec un habitat rural dispersé fait de fermes, de maisons coquettes, de pré et de troupeaux de vaches. C’est l’endroit idéal pour venir séjourner après des jours de labeur et de stress.

Nous sommes en Avril, donc début du printemps, il fait encore froid, un peu pluvieux, un peu brumeux, mais il fait aussi soleil!

Furnas

Juste pour m’habituer, me repérer, dans un site où je passerai quelques jours, je visite Furnas. Comme promis, les Miradouros (Miradores) sont au rendez-vous tout au long de la route et je découvre les falaises escarpées, l’océan d’un bleu infini, les azalés et camélias, qui même en fin de floraison, sont un enchantement pour mes rétines.

La découverte de Furnas avec ses geysers, les clapotis, les dégazages soudains en pleine ville, me rappellent que sous mes pieds rendus légers par le plaisir du voyage, un volcan actif « titille » la terre. Un peu flippant par moment … oui quand même… La vie se poursuit nonchalamment dans cette « ville-campagne ». Les vaches paissent dans des magnifiques prairies tout près des geysers, sans se soucier le moins du monde des dégazages, indifférentes à l’odeur et au bruit qui les accompagnent…

Je vis un moment étrange… ravie bien sûr, mais interpellée par cette intimité avec le monstre souterrain .

Furnas exploite ce monstre et utilise l’énergie géothermiqueen particulier pour la cuisson du « Cozido » recette qui fait la fierté de la ville… mais je vous en parle plus loin…

Pour le moment je vous offre quelques clichés pour vous immerger dans l’atmosphère de Furnas.

Régalez-vous!

(Fin de la 1ère partie)

Rolande Murat

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Possiamo aiutarti? Invia una mail a:

emotionletter09134@gmail.com